samedi , 25 mai 2019

CONCACAF U-17: ET SI HAÏTI REMPORTAIT LE TROPHÉE ?p

Qualifiés aux dépens de Honduras au terme de la fatidique séance des tirs aux buts (4-3), temps réglementaire et prolongations (1-1), les petits Grenadiers réalisent jusque-là un parcours sans faute dans ces éliminatoires. Cette belle performance de gladiateurs leur a valu un double exploit, ce dimanche 12 mai 2019 à Bradenton, en Floride (USA).

Vivons l’Extraordinaire

De la phase de groupe jusqu’à celle à élimination directe, la sélection haïtienne masculine U-17 a fait carton plein et a tout écrasé sur son passage. D’about, pour son entrée en lice dans ces éliminatoires, la bande à Wébens Princimé (Itala) a battu le Honduras sur le score de deux buts à zéro ( 2-0). Puis, ils enchaînaient avec une nouvelle victoire écrasante (4-1) face au Salvador. Ensuite, pour sceller définitivement leur qualification, les coéquipiers de Dany Jean ont étrillé Guyana sur le score sans appel de (6-0).

Enfin, en huitième de finale, les protégés de Wébens Princimé affrontaient leur voisin de la République dominicaine pour le super classique de l’Île. Au terme des 90 minutes, ils ont infligé (2-0) aux Dominicains. Dans la foulée, cette victoire leur a permis de retrouver le Honduras en quart.

Malgré la frayeur et de la peur au ventre, les petits Grenadiers, qui restent intraitables, arrivaient à s’en sortir, mais au terme de la fatidique séance des tirs aux buts (4-3), temps règlementaire et prolongations (1-1).

Emmenée par son capitaine Christophe Fredler, la sélection haïtienne, qui présente un bilan comptable de 5 rencontres, 4 victoires et 1 nul, a marqué 15 buts et n’en concède que deux ( 2). Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’entre la défense et l’attaque, les violons s’accordent.

Maintenant, les petits Grenadiers sont à deux matches pour écrire la plus belle page de leur histoire en tant que footbolleurs. Pour y parvenir, ils doivent se débarrasser du Mexique en demie finale, l’un des adversaires le plus coriace de la compétition. Ce faisant, ils accèderont à la finale de la compétition et auront peut-être la chance de brandir le trophée.

Et si Haïti remportait le tournoi ? Ce serait la cerise sur le gâteau avant que ne débute la phase finale de la Coupe du monde U17 de la FIFA, Brésil 2019 en octobre prochain.

Haïti, dans ces éliminatoires, est la seule équipe de la Caraïbes ayant confirmé sa participation au mondial U-17 de la FIFA qui aura lieu au pays des Sambas. Les petits Grenadiers vont accompagner les ténors de l’Amérique du Nord pour défendre la zone Concacaf.

Notons que douze (12) ans après l’exploit des poulains de Jean Yves Philogène Labase, les U-17 remettent Haïti sur le toit du football de la Caraïbe avant de faire flotter éventuellement le bicolore haïtien à l’échelle mondiale.

Célou FLÉCHER / FOOTKOLE

PARTAGEZ

About Rédaction FOOTKOLE

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com