dimanche , 8 décembre 2019

ET SI C’ÉTAIT LE DERNIER MATCH DE MARC COLLAT ?

Cible des racontars, Marc Collat n’est plus en odeur de sainteté à la tête de la sélection haïtienne de football. Après le parcours épique à la Gold Cup, la sélection nationale n’a pu obtenir la moindre victoire en 4 rencontres et s’est fait reléguer automatiquement en ligue B. À cet effet, tout indique que ce serait le dernier match de Marc Collat sur le banc des Grenadiers.

L’histoire débuta en un clin d’œil: un coach, chassé pour mauvaise performance après prèsque trois ans (janvier 2013 – Décembre 2015), revient comme un coup de foudre en marge de la préparation à la tournée asiatique (octobre 2017) contre la Chine et le Japon. Préoccupée par un litige avec Patrice Neveu, la FHF a jeté son dévolu sur Marc ; malgré l’insignifiance de ses chiffres lors de sa prise de fonction en 2013 (7 victoires, 6 nuls et 6 défaites).

Hier soir, pour son énième match à la tête de la sélection haïtienne, presque tout a été mauvais. Hormis la surprenante titularisation de Stéphane Lambese, rien n’a marché pour le technicien de 69 ans. Tout d’abord, la sortie de Soni Mustivar pour céder sa place à Steven Saba a été sujet à de nombreux controverses; car le « ti Saba » n’a rien apporté dans le jeu haïtien. En jambe et très en vue depuis le début de la rencontre et grand artisan des attaques orchestrées sur le flanc gauche, Alex Christian s’est vu remplacer par Derrick Étienne en toute fin de match. Même le « Kanté » haïtien n’a pas terminé le match en lieu et place du fameux Jonel Désiré, un choix très contesté.

Son coaching à la Gold Cup était prèsqu’incontestable; des changements payants; des analyses pointues au niveau des adversaires et un charisme appréciable. Cependant, Il a fallu que 4 matchs dans la ligue des nations de la CONCACAF pour que tout parte en vrille. Désormais, l’ancien coach du stade de Reims est sur un siège éjectable au sein de cette équipe haïtienne. En fait, des signaux clairs ont été envoyés et quelques facteurs présagent un possible divorce.

Un contrat qui expire en fin d’année

Selon nos sources dignes de confiance, le contrat de Marc Collat avec la fédération haïtienne de football arrivera à terme entre le 30 ou le 31 décembre 2019. D’après des clauses qui auraient été insérées dans le contrat, en cas de non-révocation avant le mois de septembre de 2019, la FHF aura à le dédommager si elle veut se passer de ses services. Cependant, l’aventure malheureuse en ligue des nations va peut être tout chambouler si on se fie à quelques propos recueillis de bonnes sources.

Un haut dirigeant demande sa tête

Après le match, un des vice-présidents de la fédération haïtienne de football eut les nerfs à fleur de peau et a même pété un câble. « Personne ne peut parler au coach et le staff technique est inexistant. Je ne vois pas pourquoi on ne peut pas prendre un entraîneur haïtien. Qu’on révoque ces vauriens », a-t-il déclaré.

Après une Gold Cup épique en juin dernier, la sélection haïtienne enchaîne les mauvais résultats qui découlent sur cette relégation en ligue B. Principal concerné de cette contre-performance, l’avenir de Marc Collat semble être dans un flou total. Si l’on regarde certains faits, les nouvelles d’une possible révocation ne sont pas à écarter.

Daniel Jean/ FOOTKOLE

PARTAGEZ

About Daniel Jean

Je suis Daniel Jean, je suis né le 20 octobre 1997 à carrefour. Après mes études classiques au Collège mixte Eddy Pascal, j'ai dû subir le concours de l’université d’État d’Haïti pour y briguer une place. Actuellement, Je suis étudiant à l'institut d’administration, de gestion et des hautes études internationales, Niveau 2. je suis journaliste de profession. Rédacteur à Footkole, je m'adonne à vous tenir en éveil sur toutes les actualités sportives locales.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com