mercredi , 20 novembre 2019

FOOTKOLE – RÉACTION : WILNER ÉTIENNE : « LE CHAMPIONNAT HAÏTIEN EST BIEN PROFESSIONNEL »

Dans une interview exclusive accordée à FOOTKOLE, le Directeur technique national, Wilner Étienne s’est livré sur plusieurs dossiers concernant le football haïtien et soutient, dans la foulée, que le championnat peut être qualifié de professionnel.

Si beaucoup d’observateurs trouvent inapproprié le qualificatif de professionnel pour le championnat national haïtien, le DTN rejette d’un revers de main ces allégations. « Le championnat est professionnel parce que tous les joueurs ont un contrat et ils sont tous rémunérés par leurs clubs respectifs. Dès qu’on reçoit un salaire pour une profession exercée, on est professionnel » , a déclaré Wilner Étienne.

Toutefois, ce dernier soutient aussi « qu’il y a plein d’aspects à tenir compte quant au monde professionnel, et que chaque pays, et chaque championnat a sa propre réalité. En somme, plus d’efforts devraient être faits pour se mettre à jour par rapport à ce qui a été établi comme critères progressifs ».

Interrogé sur la formation des jeunes joueurs et sur le manque de qualification des formateurs, eux-mêmes, qu’il avait déploré dans un entretien antérieur, ce dernier a affirmé : « Beaucoup de choses ont évolué. Il y a encore une multitude de problèmes, mais on essaie chaque jour d’apporter des solutions. En principe, c’est sur le long terme que les progrès seront constatés ».

Par ailleurs, toujours selon Wilner Étienne, le fait que les joueurs haïtiens ne s’imposent pas dans des grands clubs européens ne veut pas dire qu’ils ont un problème de niveau mais découle d’autres facteurs. « Le marché européen n’est pas un marché facile. Il y a beaucoup de paramètres autour. Les Africains, les sud-américains sont déjà des références solides sur le plan historique (anciens joueurs, anciens coaches d’où un lien d’amitié et habitudes pour les deals) ». Il continue pour dire : « Placer des joueurs en Europe n’est pas toujours purement football mais, souvent économique avec des retombées donnant-donnant. Nous avons besoin des agents de joueurs plus agressifs également », a-t-il martelé.

Tout compte fait, le Directeur technique national croit que le football haïtien est sur la bonne voie en ce qui a trait aux efforts pour la formation et aussi au professionnalisme du championnat haïtien de football.

Pourquoi donc certains joueurs sont obligés de jouer les championnats de vacances au beau milieu du championnat, dit-on, professionnel ? Pourquoi nos meilleurs joueurs laissent ce championnat professionnel pour un championnat semi-professionnel en terre voisine ? Des questions toujours sans réponses justificatives.

À suivre…

 

DOMOND WILLINGTON / FOOTKOLE

PARTAGEZ
  • 52
    Partages

About Rédaction FOOTKOLE

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com