mercredi , 20 novembre 2019

LIGUE CONCACAF : ASC ÉLIMINÉE, MAIS QUI SONT LES PRINCIPAUX COUPABLES ?

Coup de tonnerre ! L’illusion de se qualifier pour les 1/8e de finale de la ligue CONCACAF s’est transformée en cauchemar pour l’ASC. En effet, cette dernière s’est fait éliminer ce mercredi 7 août 2019 par le SV Robinhood (Suriname), et ce, malgré le nul (1-1) obtenu par les hommes de Roudy Joseph. Mais qui sont les principaux coupables ?

Les sensations étaient plutôt bonnes avant cette double confrontation. Digne représentante du championnat national, l’ASC avait comme objectif de hisser au summum le flambeau du CHFP. D’un autre côté, les joueurs capois avaient à récompenser les dirigeants capois pour tous les efforts et sacrifices qu’ils ont consentis. Pure utopie ! Les charges étaient trop lourdes pour la bande à Roudy Joseph. Contre toute attente, l’ASC a vendu la mèche face au club surinamien, le SV Robinhood.

Dans le match, les violons ne s’accordaient pas et la synchronisation disparaissait. Alors, l’harmonie n’était pas au rendez-vous. De la maladresse des attaquants jusqu’à l’avenir douteux de Roudy Joseph, les spéculations sont nombreuses à travers le public. Mais, une question pertinente s’invite du sujet : quels sont les vrais responsables du débâcle de l’ASC ?

Frantz Moïse, le syndrome du mauvais attaquant.

Frantz Moïse n’était vraiment pas dans le coup hier au stade Sylvio Cator. En effet, la maladresse de l’attaquant haïtien était alarmante et criante. Depuis à l’aller, l’Association sportive capoise a montré sa puissance défensive, mais aussi sa grande pauvreté au niveau de l’attaque. Frantz Moïse a trouvé un nombre incalculable d’occasions, mais n’a jamais su les concrétiser. À la fin du match, on pouvait constater un visage de Frantz Moïse décevant, crispé, honteux et confus.

Le principal coupable, l’entraîneur.

Certains observateurs et fanatiques des différents forums whatsapp et les autres réseaux sociaux considèrent Roudy Joseph comme le principal responsable de cette mésaventure. Un des fervents fans de l’ASC eut à dire :  » il ne fait pas jouer l’équipe. Quand c’était le coach précédent, l’ASC jouait mieux et elle était compétitive. Malgré tous ces talents, Roudy Joseph ne peut pas faire des résultats. Il doit partir » a martelé ce fan capois.

Nombreuses sont les critiques qui s’abattent sur les épaules de beaucoup de membres du club. Une chose est sûre, l’échec de l’Association sportive capoise n’est pas simpliste. Toujours est-il que nombreux sont ceux, présents au stade hier, qui sont de véritables coupables de ce revers.

Esperons que l’ASC pourra brandir, peut-être un jour, au plus haut niveau le flambeau du football haïtien.

Daniel Jean / FOOTKOLE

PARTAGEZ

About Daniel Jean

Je suis Daniel Jean, je suis né le 20 octobre 1997 à carrefour. Après mes études classiques au Collège mixte Eddy Pascal, j'ai dû subir le concours de l’université d’État d’Haïti pour y briguer une place. Actuellement, Je suis étudiant à l'institut d’administration, de gestion et des hautes études internationales, Niveau 2. je suis journaliste de profession. Rédacteur à Footkole, je m'adonne à vous tenir en éveil sur toutes les actualités sportives locales.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com