mardi , 22 janvier 2019

QUAND CORVENTINA ÉVOQUE SON MODÈLE

L’internationale haïtienne Melchie Daelle Dumornay a tenu à faire le point sur son année 2018 et parler de la relation qu’elle entretient avec son modèle qui n’est autre qu’une coéquipière. La meilleure buteuse de la coupe du Parlement a esquivé toute sorte de concurrence et a même révélé que Nérilia était son modèle.

Lors d’un entretien accordé exclusivement à la rédaction de Footkole, le joyau du football féminin Dumornay a pris à contre-pied ceux qui insinuaient qu’il existerait une quelconque concurrence entre Nérilia et elle. La pépite des Tigresses nous a déclaré ce qui suit :  « Il ne saurait exister une concurrence entre Nérilia et moi. Au contraire, c’est une personne que je suis attentivement, son bonheur fait le mien tout comme le mien fait le sien. »

Aux dires de Melchie Daelle, la relation entre elle et l’actuelle attaquante du Montpellier semble plus que parfaite. Nérilia Mondesir l’a même félicité pour son année : « Nérilia m’a félicitée pour toutes les récompenses que j’ai obtenues. »

Malgré les kilomètres qui séparent les deux figures emblématiques du football féminin, elles se communiquent et s’encouragent à faire mieux afin de partager leurs expériences et de développer une plus grande complicité pour mieux défendre le bicolore haïtien.

Par ailleurs, questionnée autour de ses désirs pour l’année 2019, la clé de voûte des Tigresses, sans langue de bois, nous a répondu qu’elle désirait beaucoup de choses : « Je désire offrir beaucoup de choses à tous ceux et toutes celles qui me suivent et qui regardent le football féminin », a-t-elle déclaré.

Les deux grandes stars du football féminin haïtien, Melchie Daelle Dumornay et Nérilia Mondesir faisaient partie de l’équipe féminine qui a hissé la sélection nationale des moins de 20 ans au mondial français de 2018. Dans un groupe difficile comprenant la Chine, le Nigeria, l’Allemagne, la paire Nérilia-Corventina n’a pas pu éviter l’élimination dès le premier tour à l’équipe dirigée par Marc Collat.

Hormis son épopée avec la sélection nationale u-20 féminine, Melchie Daelle sort d’une année 2018 époustouflante, ponctuée par différentes distinctions individuelles et collectives. Peut-on s’attendre à une année 2019 similaire ou meilleure ? En tout cas, la carrière de cette jeune joueuse semble de plus en plus prometteuse.

Daniel Jean / FOOTKOLE

PARTAGEZ
  • 191
    Partages

About Daniel Jean

Je suis Daniel Jean, je suis né le 20 octobre 1997 à carrefour. Après mes études classiques au Collège mixte Eddy Pascal, j'ai dû subir le concours de l’université d’État d’Haïti pour y briguer une place. Actuellement, Je suis étudiant à l'institut d’administration, de gestion et des hautes études internationales, Niveau 2. je suis journaliste de profession. Rédacteur à Footkole, je m'adonne à vous tenir en éveil sur toutes les actualités sportives locales.